Un marché du pneu morose en 2017, que prévoir pour 2018 ?

Conseils

Réparations de voiture / Conseils 50 Views

Des chiffres globalement plats comparativement aux années précédentes, une progression faible voire insignifiante des taux de ventes par rapport aux productions, et donc une morosité indéniable : voici en résumé ce qui aura caractérisé l’industrie du pneu en 2017 ; une année qui n’a somme toute pas été favorable aux principaux acteurs du domaine. Sur la base de ces constatations, les prévisions pour 2018 ne s’annoncent pas exceptionnellement flamboyantes, même si selon plusieurs experts, le marché français du pneumatique devrait quand même connaitre un regain d’intérêt. Focus !

pneu-car-mercedes

Une stagnation pour le moins consternante

Vraisemblablement, l’année 2017 n’aura pas porté chance aux industriels du pneumatique. Et pour cause, les chiffres de vente sont restés pratiquement inchangés par rapport à l’an 2016, et ce sur la plupart des différents types de pneu commercialisés. L’on peut parfaitement s’en rendre compte en analysant le point des ventes des modèles dits TC4 (tourisme, SUV/4×4 et utilitaires) qui n’ont presque pas connu de modifications : comparativement à 2016, les différents spécialistes du domaine comme Pneu Best Drive n’ont connu qu’une infime progression de +0,3% sur la vente des enveloppes neuves !

Ces statistiques ne sont bien évidemment pas favorables surtout quand on sait que les ventes faites par les pure players (acteurs 100% numériques ; plus de détails sur gataka.fr) ne sont aucunement comptabilisées par le Syndicat des Professionnels du Pneu (SPP). Mais de façon concrète, comment cette stagnation et cette mévente globale peuvent-elles s’expliquer ?

Pour la plupart des experts du domaine, la morosité qui a prévalu dans le secteur du pneumatique en 2017 serait le fruit de 3 facteurs essentiels. Primo, une baisse de 0,1% observée sur la commercialisation des pneus pour les voitures de tourisme (berlines).

Secundo, une progression de 12,3% sur les ventes de pneumatiques dédiées aux SUV, et tertio, une régression significative constatée sur le marché des camionnettes, à hauteur de 1,2%. Et pour plusieurs spécialistes, il va sans dire que si l’on a pu éviter le fiasco complet en 2017, c’est surtout grâce aux ventes de pneus hiver !

En effet, les chiffres concernant le commerce de ce type de pneu se sont en effet avérés en hausse, avec une augmentation estimée à plus de 8%, là où son homologue d’été a plutôt connu une mévente, qui s’est traduite par une baisse de 3,7%. Toutefois, ce sont les pneus dits 4 saisons qui auront su profiter des progressions les plus importantes, avec pas moins de 44,1% de ventes supplémentaires, et ce quelles que soient les conditions de circulation.

Les prévisions pour 2018

Bien qu’il ne fournisse pas de résultats marque par marque, le Syndicat Professionnel du Pneu délivre néanmoins les principales tendances de parts du marché, et dans ce cadre, plusieurs experts se sont lancés dans des estimations plutôt réalistes pour 2018. D’après les spécialistes, les pneus A (modèles de première ligne fabriqués par les plus grands manufacturiers) devraient continuer à dominer l’industrie du pneumatique, bien qu’une faible baisse puisse être observée au niveau de leur commercialisation.

Cette légère mévente prévue devrait parallèlement profiter aux pneus B (modèles de deuxième ligne) qui connaîtront donc un regain d’intérêt en 2018. Les enveloppes « tradebrand » (marques affiliées à des centres auto) devraient également afficher une hausse significative, tandis que la vente des pneumatiques low-cost ne devrait pratiquement pas changer cette année. Enfin, certains industriels devraient allonger leurs séries de pneu, en ajoutant un sixième type de gomme à leur gamme de composés pneumatiques, afin de fournir davantage de flexibilité (plus de détails à ce propos sur ce lien).

Greg Konio

Auteur Greg Konio

Journaliste spécialisé dans le sport automobile et plus particulièrement l’Endurance. Passionné de course en général, circuit et rallye, j’arpente les circuits tout au long de l’année avec une préférence pour les épreuves américaines. Je reprends mon clavier pour écrire sur ce blog et vous faire partager mon feeling sur l’actu « compétition ». Voitures préférées : Porsche RS Spyder, Porsche GT1. Jeux de course auto préférés : Grand Theft Auto, Race Driver, Gran Turismo. Marques préférées : Porsche, Dodge. Pilotes préférés : Ayrton Senna, Jimmie Johnson.



Pour économiser de l'argent sur votre prochain achat de pneus, consultez les offres incroyables sur Euromaster en utilisant le lien ci-dessous!

Comments